Skip to content

February 22, 2012

RIP Rémi Ochlik et Marie Colvin

by Awstein
Battle-for-Libya-Remi-Ochlik

Ce matin des bombardements de l’armée Syrienne ont pilonné le quartier de Baba Amr, à Homs. Au moins 13 civils ont été tués. Parmi eux, deux journalistes, l’Américaine Marie Colvin et le photojournaliste français Rémi Ochlik. Ce jeune prodige de l’image, né en 1983, a couvert toutes les révolutions arabes avec son regard à la fois documentaire et personnel. Des photographies denses, sombres, à la composition parfaite et au traitement efficace, souvent prises de très près, du cœur de l’action. Cet engagement lui a valu le World Press Photo 2012 dans la catégorie des Informations Générales. C’est aussi lui qui l’a poussé à continuer, en freelance, jusqu’au foyer de la révolte.
RIP Rémi Ochlik, RIP Marie Colvin, deux nouveaux morts sous les obus aveugles de l’armée syrienne. Et gardons les doigts croisés pour les autres journalistes blessés dans cet infâme assaut, dont la reporter du Figaro, Edith Bouvier, qui est encore sur place dans un état critique.

Read more from News

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Note: HTML is allowed. Your email address will never be published.

Subscribe to comments

%d bloggers like this: